Vous cherchez un prêt ? Voici comment augmenter vos chances d’approbation


Les gens contractent des prêts personnels pour toutes sortes de raisons. Que ce soit pour couvrir les factures médicales, consolidation de dettesQu’il s’agisse de travaux d’amélioration de l’habitat, du financement d’un véhicule, de l’organisation d’événements spéciaux dans le domaine de l’éducation ou de toute autre dépense importante, un prêt peut être une aide précieuse en cas de besoin. Toutefois, pour profiter des avantages offerts par les prêts personnels, vous devez d’abord obtenir une autorisation, ce qui peut s’avérer délicat si vous n’êtes pas familier avec le monde des services financiers.

Bien qu’il n’existe pas de recette secrète garantissant le succès d’une demande de prêt, étant donné que les critères d’admissibilité aux prêts personnels varient d’un pays à l’autre et d’un prêteur à l’autre, il existe certains facteurs que toutes les institutions financières prennent en considération lors de l’examen des demandes de prêt. En sachant quels facteurs pèsent le plus dans la balance, vous augmenterez non seulement vos chances d’obtenir un prêt, mais vous faciliterez également l’ensemble du processus et influencerez des aspects importants tels que les taux d’intérêt ou les conditions de prêt.

Les prêteurs examinent un certain nombre d’éléments afin d’évaluer l’admissibilité d’un demandeur et de s’assurer qu’il récupérera son argent à temps. Examinons donc ces facteurs clés et voyons ce que vous pouvez faire pour améliorer vos chances d’obtenir un prêt personnel.

Vérifiez votre score de crédit

Parmi tous les facteurs que les prêteurs prennent en compte lorsqu’ils examinent une demande de prêt, le score de crédit joue le rôle le plus crucial. Un score de crédit est une note numérique qui exprime la solvabilité d’une personne. En d’autres termes, le score de crédit aide les prêteurs à déterminer la probabilité qu’un demandeur rembourse l’argent emprunté à temps. Plus le score est élevé, meilleures sont les chances d’être considéré comme un emprunteur digne de confiance par les institutions financières et d’obtenir une réponse favorable.

Vous pouvez toujours demander un prêt même si votre cote de crédit et votre historique ne sont pas très bons. Il existe de nombreux prêteurs qui accordent des prêts aux emprunteurs ayant une faible cote de crédit ou un historique de crédit mince. prêts pour mauvais crédit au Canada si vous vous trouvez dans cette situation. Cependant, gardez à l’esprit que les mauvais antécédents de crédit limitent vos possibilités de prêt, donc même si vos chances d’obtenir un prêt ne sont pas complètement ruinées, c’est toujours une bonne idée de construire et d’améliorer votre score de crédit. Vous pouvez le faire en vérifiant que votre dossier de crédit ne contient pas d’erreurs et en les corrigeant, en effectuant vos paiements à temps et en limitant le montant du crédit que vous utilisez.

Tenez compte de vos dettes et de vos revenus

Lors d’une demande de prêt, on vous demandera généralement de fournir des informations sur vos revenus annuels et votre situation d’endettement. Les prêteurs accordent beaucoup d’importance à ces aspects car ils veulent s’assurer que vous avez les moyens financiers de rembourser l’argent que vous comptez emprunter, et ainsi réduire les risques.

Le montant de vos dettes influencera également votre capacité à obtenir un prêt personnel. Un revenu élevé et un faible taux d’endettement sont les objectifs à atteindre, car ils garantissent un bon niveau de vie. le ratio dette/revenu ou DTI – l’un des paramètres que les prêteurs utilisent pour mesurer la capacité d’un client à rembourser le prêt à temps. Si possible, essayez de compléter vos revenus en obtenant une augmentation ou en prenant un emploi à temps partiel qui vous apportera un revenu supplémentaire et vous aidera à rembourser vos dettes. Cela montrera aux prêteurs que vous êtes capable de garder le contrôle de vos finances et de gérer correctement vos dettes.

Faites le tour du marché jusqu’à ce que vous trouviez le bon prêteur

Ces dernières années, le nombre d’institutions financières proposant des prêts personnels a considérablement augmenté et continue de le faire. Les demandeurs de prêts ont plus d’options que jamais à leur disposition, mais cela ne signifie pas que vous devez postuler auprès de chaque prêteur que vous rencontrez, en pensant que cette stratégie augmentera vos chances d’approbation. Soumettre des demandes au hasard sans vérifier d’abord les conditions de qualification peut conduire à une longue série de refus qui non seulement vous feront perdre votre temps mais auront également un impact négatif sur votre cote de crédit.

La bonne nouvelle est que la plupart des prêteurs fournissent aujourd’hui des informations sur les conditions minimales qu’un demandeur doit remplir pour obtenir un prêt. Veillez à vérifier ces exigences et à ne demander qu’aux prêteurs qui correspondent à votre situation particulière et à votre budget afin d’éviter tout rejet éventuel. Essayez de vous préqualifier pour des prêts auprès de plusieurs prêteurs et, après avoir comparé vos options, choisissez celui qui correspond le mieux à vos besoins.

Ajouter une garantie ou un cosignataire

Une autre chose qui peut faciliter l’obtention d’un prêt, en particulier si votre cote de crédit est faible ou si vous avez des difficultés à faire accepter votre demande, est de
déposer une garantie
ou d’ajouter un cosignataire à votre demande de prêt.

Le nantissement sert à garantir que vous rembourserez le prêt dans les délais, faute de quoi vous risquez de perdre les biens que vous avez utilisés comme nantissement. De même, un cosignataire ayant un bon score de crédit peut augmenter vos chances d’approbation. Si vous n’êtes pas en mesure d’effectuer les paiements à temps, le cosignataire intervient et assume la responsabilité du remboursement du prêt.

Soyez honnête lorsque vous soumettez votre candidature

Assurez-vous que toutes les informations que vous fournissez pendant la procédure de demande de prêt sont correctes et précises. Vous pouvez être tenté d’aller un peu loin en ce qui concerne vos revenus ou le montant de vos dettes personnelles, afin d’avoir de meilleures chances d’obtenir un prêt, mais cela peut se retourner contre vous et ruiner à la fois votre demande et votre cote de crédit.

Il serait naïf de votre part de croire que les prêteurs vous croiront simplement sur parole, sans effectuer de contrôles et de vérifications sur votre situation financière, y compris l’emploi, les revenus et l’historique des dettes. Gardez à l’esprit que les institutions financières prendront toutes les précautions nécessaires pour minimiser les risques autant que possible, donc tout mensonge ou exagération de la vérité de votre part finira par être exposé et cela ne vous aidera pas le moins du monde.

 


SND Team

We are a team of writers passionate about entrepreneurship and innovation. We cover anything else that our readers may find interesting. This includes trending news, lifestyle and finance topics, consumer guides, and much more.

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.